La promesse d'un
patrimoine d'exception

Acheter dans l’immobilier : choisir un logement neuf ou ancien ?

Source Le Figaro.fr, publié le 10/04/15

Publié le 11 avril 2015

Vous cherchez un investissement locatif et hésitez entre neuf et ancien ? Certains programmes vous permettent de réduire vos impôts et vous aident à constituer votre patrimoine immobilier. Toutefois, les mesures fiscales sont soumises à conditions et ne sont pas les mêmes selon le dispositif choisi.

Le dispositif Pinel remplace la loi sur l’investissement locatif Duflot. Ainsi, lorsque vous achetez, pour le louer, un logement neuf dans une zone éligible et en respectant un plafond de loyer (avec des critères de ressources du locataire) vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt. Celle-ci peut aller de 12 à 21% selon la durée de la mise en location (de 6 à 12 ans).

Les dispositifs fiscaux favorisant l’investissement locatif dans l’ancien

La loi Borloo vous permet de profiter d’un abattement fiscal de 30 à 70% du montant des loyers perçus. Toutefois, pour cela elle vous oblige à louer un bien ancien nu pendant 6 ou 9 ans dans une zone géographique donnée tout en respectant des critères de ressources du locataire et un plafond de loyer.

Pour bénéficier de la loi Malraux, soit d’une réduction d’impôt de 22 ou 30% du prix des travaux pendant 3 ans, vous devez investir en ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager) ou en secteur sauvegardé. Après avoir rénové l’immeuble avec l’aide d’un architecte des bâtiments de France, vous vous engagez à le louer pendant au moins 9 ans.

Enfin, vous pouvez investir dans un bien classé ou inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Après l’avoir rénové, vous devez le louer pour bénéficier d’une diminution d’impôt. La location vous permettant de déduire de votre revenu la totalité du prix d’achat, du coût des travaux et des intérêts d’emprunt. Si cet avantage crée un déficit foncier, celui-ci peut être déduit de votre revenu global.